I wish you a…

posted in: Blog | 0

 

Certains la détestent, pour ma part j’ai appris à l’aimer. Cette période de l’année est à mes yeux un instant de partage inouï, un merveilleux moment durant lequel on peut profiter pleinement des siens, mais aussi ouvrir un peu plus son coeur et mettre le reste de côté. Il serait par ailleurs hypocrite de ne pas reconnaître le plaisir apporté par le bon repas préparé pour l’occasion, les cadeaux déposés au pied du sapin et cette ambiance créée avec trois fois rien: quelques bougies ici et là, un chocolat chaud parfumé à la cannelle et l’essence d’amande amère, dégusté du fin fond du canapé sous une couverture douillette en poil de nounours, les voix de Franck Sinatra et de Dean Martin patinées par le scrunch d’un vieux vinyl, un vieux dessin animé qui repasse à la télé, le sifflement du vent par la fenêtre, cette nuit qui tombe si tôt… pas de doute, la magie de Noël est bien là !

Pourtant, chaque année, je ne peux m’empêcher de penser à ceux qui n’ont pas cette chance, à ceux qui sont seuls, ou passeront Noël dehors, dans le froid. Et chaque année, il me semble important de faire un geste, même infime, pour aider toutes ces personnes. Les associations par lesquelles passer sont nombreuses : Samu Social, Croix Rouge, Restos du Coeur, Emmaüs, Secours Populaire, Action Froid… pour ne citer qu’elles. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour exprimer mon plus grand respect à toutes celles et tous ceux qui entoureront les plus démunis ce soir-là.

Enfin, vient le moment où la gorge se serre soudainement un peu plus en pensant à ceux qui devraient être là avec nous mais qui ne le sont pas, qui ne le sont plus. Et c’est la raison pour laquelle il est important de sourire malgré tout et de profiter pleinement sans faire semblant. On ne réalise la chance qu’on a qu’une fois qu’on ne l’a plus. Profitons donc de ce joli moment pour se glisser des ‘je t’aime’ à tout va et se serrer fort fort fort dans nos p’tits bras musclés. Oublions les cons et tout ce qui ne va pas, ne serait-ce qu’une fois dans l’année. Soyons tout simplement heureux, ne serait-ce que ce soir là.

Je vous souhaite un merveilleux Noël, je vous souhaite de surtout profiter de toute cette magie ! 🎄💫

 

 

“That happened because it’s Christmas Eve. I’m not crazy. It’s Christmas Eve. It’s the one night when we all act a little nicer.

We…we smile a little easier. We…we…share a little more. For a couple of hours we are the people we always hoped we would be.

It’s really a miracle because it happens every Christmas Eve. And if you waste that miracle, you’re gonna burn for it. I know.

You have to do something. You have to take a chance and get involved. There are people that don’t have enough to eat and who are cold. You can go and greet these people. Take an old blanket out to them or make a sandwich and say, “Here”.

l get it now.

And if you give, then it can happen, the miracle can happen to you. Not just the poor and hungry. Everybody’s gotta have this miracle! It can happen tonight for you all! If you believe in this pure thing, the miracle will happen and you’ll want it again tomorrow! You won’t say, “Christmas is once a year and it’s a fraud.” It’s not! It can happen every day! You’ve just got to want that feeling! You’ll want it every day! It can happen to you!

I believe in it now. I believe it’s gonna happen to me, now. I’m ready for it!

And it’s great. It’s a good feeling. It’s better than I’ve felt in a long time. I’m ready.

Have a Merry Christmas. Everybody.”

 

Scrooged (1988), directed by Richard Donner and written by Mitch Glazer and Michael O’Donoghue and based on the 1843 novella A Christmas Carol by Charles Dickens.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.